♣ Bienvenue sur Kaichou Wa Maid Sama Rpg ! ♣

Welcome \o/
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bon, tu te bouges ? [Belphégor. ♥

Aller en bas 
AuteurMessage
Empyr C. Senden
₪ Lycéen Seika ₪
avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 01/02/2011
Age : 20
Localisation : « Seika, of course » ♥

Feuille de personnage
Relations:
Humeur: Amoureux(se)
Que s'est il passé dernièrement dans votre vie ?:

MessageSujet: Bon, tu te bouges ? [Belphégor. ♥   Jeu 19 Jan - 8:19

  • Elle voulait répondre à Belphégor, elle voulait vraiment lui répondre, lui dire que elle aussi, elle prenait du bon temps. Prendre du bon temps dans un café avec un fils de bourge qu'elle connait à peine ? C'est pas ce que Empyr aurait fait en France, mais ici, ça lui plait, d'être totalement différente de «l'ancienne» Empyr. Elle se demande même ce qu'elle fout ici, pourquoi elle à consentit a suivre Belphégor. La réponse est pourtant simple, elle est tout simplement attirée parce ce garçons mystérieux qui vient du vent et qui joue divinement bien de la basse...

    Le serveur qui à première vue paraissait pourtant mignon et sympathique s’avérait être un énorme maladroit tout de suite moins sympathique. Cet idiot avait tout de même réussi à emmêlé ses deux pieds gauches dans un tapis et à s'étaler de tout son long, thé y compris, devant Empyr. La jeune fille bénéficia donc d'une brulante douche de thé au fruits rouges, le café étant partis atterrir sur la tête au serveur. A vrai dire, la jeune fille ne comprennait pas ce qu'il lui arrivait, juste que son t-shirt blanc était ruiné et ses jambes seulement vêtue d'un collant brulée. Elle comprit aussi que Belphégor était immédiatement venu a son secours, manquant de tuer le pauvre serveur au bord des larmes, et avait directement épongé les genoux de la jeune fille avec la nappe. Le blond d'habitude aussi calme et froid était subitement énervé et, élément notable d'une grande croix rouge sur le calendrier, au petit soin d'une fille de 16 ans. Belphégor déposa sa veste sur les épaules de la jeune fille, lui prit la main et la tira en dehors du petit local.

    C'est seulement en respirant un peu d'air frais que Empyr repris petit à petit ses esprits. Pour la deuxième fois aujourd'hui, elle courrait dans les rue d'une ville qu'elle ne connait, sa petite main froide et tremblante serrée dans celle de Belphégor. Les éléments s'étant déroulé aussi rapidement qu'un TGV parcourant 100 mètres, Empyr n'avait pas vraiment compris comment elle se retrouvait dans cette situation, et comptait bien questionner Belphégor la prochaine fois qu'elle le croisera au lycée. Parce que oui, bien sur, Belphégor est entrain de ramener la jeune fille dans son petit logis juste à coté du lycée. Ou du moins, c'est ce que Empyr pensait, jusqu'à qu'elle remarque qu'ils avaient déjà dépassé le lycée. Belphégor serrait toujours encore la main de la jeune demoiselle. Il la serrait fortement, mais sans lui faire mal. A vrai dire, Empyr ne réalisait pas trop ce qu'il lui arrivait, elle était sonnée, heureuse, mais sonnée.

    Peu à peu, Belphégor ralentissait la cadence, jusqu'à ne plus que marcher tranquillement. Mais il ne lâcha pas d'un pouce la main de la jeune fille, et cela ne déplaisait pas à la française. Belphégor tourna sa tête vers Empyr, il lui souriait un petit peu, vraiment minime. Il demandait à la jeune fille comme s'il commandait un hamburger au fast food le plus proche :

    - Tu vas bien ?

    Empyr ne répondit pas immédiatement, elle attendit que Belphégor s’arrête. Ce qui ne tarda pas d'arriver puisque le jeune homme s’arrêta devant un immeuble de 3 ou peut être même 4 étages, et s’essaya à ouvrir la porte à une main -t'as le power mec XD-. Empyr en profita donc pour inspiré profondément et déclara d'une voix faible mais tout de même amusée :

    "Euh... Je viens d'être douchée avec un thé brulant, je gèle mais mes cuisses sont tout de même un barbecue et mon t-shirt favoris est ruiné. Sinon ça va."

    Elle sourit à Belphégor comme lui le faisait, de son air le plus sadique possible. Mais son sourire se fana rapidement, pour faire place à un vrai sourire d'amusement et de bonheur, après quoi elle minauda :

    "Non sérieusement, ça va. Je suis un peu sonnée et j'ai pas tout compris, mais ça va."

_________________

« Je le haïssais plus que tout. Je l'aimais plus que tout.
Parce qu'il était tout pour moi.
Et je haïssais cette situation, aussi. »
Belly, L'été ou je t'ai retrouvé.
Revenir en haut Aller en bas
Belphégor Silver
₪ Club CAB ₪
avatar

Messages : 873
Date d'inscription : 06/11/2010
Age : 106
Localisation : Avec ma Basse <3

Feuille de personnage
Relations:
Humeur: Excité(e)
Que s'est il passé dernièrement dans votre vie ?:

MessageSujet: Re: Bon, tu te bouges ? [Belphégor. ♥   Mer 29 Fév - 6:11

Ce fut vraiment étrange pour Belphégor de voir une expression quasiment aussi sadique que les siennes sur le visage d'Empyr, mais celle-ci disparut vite pour laisser place à un magnifique sourire.

- Non sérieusement, ça va. Je suis un peu sonnée et j'ai pas tout compris, mais ça va.

Le jeune homme, qui avait sentit son coeur se serrer devant la détresse de la jeune fille n'en fut pas pour autant rassuré. Il réussit finalement à ouvrir la porte. Il habitait au quatrième et dernier étage de la tour. la main tenant toujours celle de la jeune fille, il la tira vers les escaliers. Le blond détestait prendre l'ascenseur, même s'il avait dû mal à se l'avouer le côté exigu de la cage d’ascenseur lui donnait la nausée. Il devait certainement avoir un côté claustrophobe caché en lui. Toujours est-il qu'ainsi pressé de rentrer chez lui, il monta rapidement les escaliers, sans penser qu'Empyr pouvait ne pas tenir son rythme.

Pourtant, alors qu'ils arrivaient au deuxième étage, il fut étrangement pris un certain souci pour les cuisses brûlées d'Empyr. Il s'arrêta, il se retourna et l'attrapa par dessous les genoux d'un même mouvement, puis, reprit sa route sans un mot. Il arriva rapidement au dernier étage où il déposa la jeune fille, lâchant cette fois-ci sa main avant de se battre avec la serrure. Lorsque la porte s'ouvrit, Belphégor fit un pas incertain dans l'appartement.

- ... Oz ?

Il se passa un instant silencieux avant que le blond n'entre vraiment dans le hall. Son lieu de vie était plutôt grand pour un appartement et contenait tout le confort dont un Prince a besoin -même si celui-ci, capricieux, trouvait qu'il manquait de pièces. Il se tourna vers Empyr et l'invita à entrer avant de rester un moment interdit... Il venait d'inviter une fille de Seika ?! Chez lui ?! Foudroyé par la bêtise de l'action il partit d'un air mécanique vers la salle de bain où il trouve une serviette et des vêtements propres. Il revint vers la jeune fille qui n'avait pas bougé et lui tendit le tout.

- Sèche toi et met ça... C'est à Oz Bezarius, mon colocataire, ça ne devrait pas être trop grand pour toi.

_________________
18 ans, Mec, Sadique & Egoiste.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Empyr C. Senden
₪ Lycéen Seika ₪
avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 01/02/2011
Age : 20
Localisation : « Seika, of course » ♥

Feuille de personnage
Relations:
Humeur: Amoureux(se)
Que s'est il passé dernièrement dans votre vie ?:

MessageSujet: Re: Bon, tu te bouges ? [Belphégor. ♥   Mar 6 Mar - 11:48

  • Empyr aurait tellement aimer que Belphégor garde sa petite main dans la sienne pour toujours. Qu'ils continuent de courir dans cette ville comme deux adolescents qui fuyaient la réalité. Malheureusement le jeune homme avait lâché la main de la jeune fille pour ouvrir la porte d'entrée de son appartement. Après une légère hésitation sur la présence de son colocataire, un dénommé Oz, Belphégor avait finalement franchi le seuil de la porte, invitant Empyr à le suivre. A peine était elle entrée dans l'appartement que le jeune s'éclipse dans la salle de bain, revenant avec une serviette et des vêtements propres. Un bas de jogging noir et un sweat jaune.

    ... Belphégor n'attendait pas sérieusement que Empyr se change devant lui ? Enfin, ça pourrait être amusant. La jeune française n'est pas spécialement pudique, mais tout de même, c'est un garçon qu'elle connait à peine et qui visiblement, à des tendances perverses et sadiques. Bah au pire, être en sous vêtement, c'est à peut de chose prêt la même chose que d'être en maillot de bain, non ? A, quel choix difficile !

    Bon bon, ne faisons pas attendre Belphégor. Empyr attrape tout d'abord la serviette et tente tant bien que mal de se sécher les cheveux et les cuisses. Elle prit ensuite le pull que Belphégor lui tendait et lui dit d'un ton qui devait être sérieux, mais la jeune fille ne pouvait retenir ses rires :

    "Regarde pas, gros pervers !"

    Mais n'ayant pas trop confiance en Belphégor, elle se retourne de façon a ce qu'il aperçoit les cheveux argenté de la jeune fille qui retombent en cascade dans le dos nu de la jeune fille. Elle enfile rapidement le sweat qui lui tombe jusqu'au niveau des genoux. Un peu grand quand même, mais cela arrange Empyr ; elle peux enlever son short et garder ses collants. Se retournant joyeusement vers le jeune homme, elle lui souris chaleureusement et c'est à ce moment qu'elle se rend compte que... Même si cela fait plusieurs semaines que la jeune fille est déjà au Japon, Belphégor est son seul "ami". La seule personne avec qui Empyr a envie de passer de temps, peut être même la seule personne qui la retient de retourner en France... Alors c'est ça, d'être amoureuse ? D'avoir constamment envie d'être avec une unique personne ? D'avoir l'impression d'être entière seulement en sa présence, d'être complétement épanouie ? Cela expliquerait aussi pourquoi son cœur bat la chamade à chaque fois qu'elle voit le blond...

    Non non non ! Empyr n'a pas le droit d'aimer Belphégor, elle se l'interdit. Belphégor hait les filles et ce n'est pas parce qu'il a invité Empyr chez lui qu'il va changer d'avis. Si ça ce trouve, il à juste pitié de la jeune fille, oui ça doit être ça. Pourtant, sur un coup de tête, Empyr s'avance vers le jeune homme et se jette dans ses bras, faisant au passage voler le bas de jogging que Belphégor tendait toujours encore vers Empyr à l'autre bout de l'appartement. Empyr enroule ses bras autour du jeune homme abasourdit et lui dit a mi voix :

    "Merci beaucoup de m'avoir sauvé la vie Belphégor, je te suis redevable."

    Même si ça faisait trop "jeune fille en détresse", Empyr s'en fiche. Elle est bien la, collée au garçon qui on ne peux le dire autrement, l'attire. Inutile de précisé que la jeune fille crève d'envie d'embrasser Belphégor. Pour avoir voulu une vie nouvelle, totalement différente de l'ancienne en France, Empyr est servie.
    Et si les rêves deviennent réalité ?


[Mhm, j'espère que ça te vas et que tu utiliseras ma super idée du mp XD]

_________________

« Je le haïssais plus que tout. Je l'aimais plus que tout.
Parce qu'il était tout pour moi.
Et je haïssais cette situation, aussi. »
Belly, L'été ou je t'ai retrouvé.
Revenir en haut Aller en bas
Belphégor Silver
₪ Club CAB ₪
avatar

Messages : 873
Date d'inscription : 06/11/2010
Age : 106
Localisation : Avec ma Basse <3

Feuille de personnage
Relations:
Humeur: Excité(e)
Que s'est il passé dernièrement dans votre vie ?:

MessageSujet: Re: Bon, tu te bouges ? [Belphégor. ♥   Mar 3 Avr - 6:06

- Regarde pas, gros pervers !

Le blond ouvrit des grands yeux surpris. Bien qu'il avait un esprit complètement tordu et malsain, il n'avait pas une seule seconde pensé à ça en lui donnant les vêtements. Pauvre petit naïf, il croyait qu'elle irait se changer dans la salle de bain... Une salle de bain qu'il ne lui avait pas montré. Il se retint de justesse de se frapper le front comme un imbécile et observa la jeune fille se retourner. Elle retira son T-shirt, dévoilant peu à peu des centimètres de sa peau blanche. Lorsqu'elle le passa au-dessus de sa tête et que ses cheveux retombèrent en cascade sur sa peau nue, Belphégor ne put s’empêcher de se lécher les lèvres. Elle enfila le pull avec une telle fluidité que le jeune homme se demanda si elle ne faisait pas exprès de rendre ses gestes sensuels. Celui-ci lui arrivait aux genoux, lui faisant une étrange robe. Belphégor se demanda un instant ce que cela aurait donné si il lui avait passé l'un des siens. Elle avait l'air tellement fragile ainsi, et pourtant, elle n'était certainement pas aussi démunie qu'elle ne le laissait croire.

Lorsqu'elle se retourna en lui adressant un grand sourire son coeur manqua un battement. Comme pouvait-il se laisser aller à des pensées malsaines alors qu'elle était juste là, insouciante. Il secoua la tête, non mais ! Il était justement sensé la faire souffrir ! Qu'est-ce qui lui prenait ?! Il soupira. Lorsqu'il redressa la tête pour la regarder, il eut juste le temps de la réceptionner entre ses bras. La bas de jogging qu'il tenait tomba à terre, mais peu importait. Elle était là, contre son torse. Il sentait son souffle chaud dans son cou. Ce contact l'électrisa. Sans qu'il ne sache quoi faire son coeur s'emballa brutalement. Ses jambes faillirent se dérober sous lui. Dans un mouvement inné, il resserra ses bras autour de la jeune fille et lorsqu'elle leva les yeux vers lui, il craqua totalement.

- Merci beaucoup de m'avoir sauvé la vie Belphégor, je te suis redevable.

Le souffle court, il murmura d'une voix rauque.

- Embrasse-moi...

Car elle seule pourrait lui rendre son oxygène.
Puis, sans attendre une réponse, ce fut lui qui captura ses lèvres, d'un baiser avide, dévorant, viril, un baiser qui empêchait une quelconque douceur, qui défiait les règles même de l'amour normalisé. Il avait besoin d'elle, maintenant. Impensable ! Il remonta avec douceur sa main dans le dos de la jeune fille pour venir faire courir ses doigts dans les cheveux fous de sa nuque.

_________________
18 ans, Mec, Sadique & Egoiste.
Spoiler:
 


Dernière édition par Belphégor Silver le Lun 2 Juil - 6:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Empyr C. Senden
₪ Lycéen Seika ₪
avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 01/02/2011
Age : 20
Localisation : « Seika, of course » ♥

Feuille de personnage
Relations:
Humeur: Amoureux(se)
Que s'est il passé dernièrement dans votre vie ?:

MessageSujet: Re: Bon, tu te bouges ? [Belphégor. ♥   Mar 3 Avr - 7:22

  • Empyr ne pensait pas à ça en disant sa petite phrase, même si elle l’espérait quelque pars, au fond de son cœur. Elle pensait que Belphégor allait lui répondre un truc sadique comme à son habitude, qu'il allait lui dire une phrase qui était sensée être blessante mais que Empyr ne prendrait pas au sérieux et en rigolerait. Non. Belphégor demanda, supplia presque, Empyr de l'embrasser... Et c'est fou que malgré qu'elle attendait tellement ces deux mots, deux simples mot, Empyr était désemparée. Elle hésitait, avait peur d'aller trop vite, de se ramasser, d'être trahie. Mais d'un autre cotée, elle avait envie d'essayer, de montrer a tout le monde que Belphégor n'es pas que cette enveloppe charnelle dépourvue de sentiments, qu'il peut aimer, rire et savourer.

    Alors qu'elle allait se dresser sur la pointe des pieds pour accéder aux Ô magnifiques lèvres du blondinet, c'est lui qui presque brutalement, différent de son habitude calme et "j'en ai rien à foutre", vint capturé les lèvres de la jeune fille. Ce n'es surement pas comme ça que toute les jeunes filles imaginent leur "premier baiser", mais ça ne dérange pas Empyr. C'est Belphégor, Belphégor qui s'est retenu pendant tellement longtemps mais maintenant, non, il ne tient plus. Et puis Empyr sentait ses doigts courir le long de son dos, agrippé doucement les cheveux de la jeune fille dans sa nuque. Et elle fondait, elle en voulait plus... Mais ils auront encore tellement de temps, des semaines, des mois, des années. Jusqu'à être vieux et se retrouver dans une même tombe pour l'éternité.

    Délicatement, Empyr rompit le baiser, plus par obligation que par envie. Pour la deuxième fois en très peu de temps, Empyr était littéralement choquée. Pour résumé cette journée qui n'est pas encore prête de se finir, la jeune fille à faillit être tuée par un idiot dans la bibliothèque, elle à ensuite rendu fou de jalousie Belphégor. Ils sont allé boire un café dans un local très mignon et familiale, mais cet idiot -ou sauveur- de serveur était un gros maladroit et a renversé un thé brulant sur la jeune fille. Enfin, Belphégor a ramener la jeune fille dans son appartement, ou finalement, ils se sont embrassé. C'est beaucoup d'émotions pour une journée...

    Ayant repris sont souffle, Empyr se dressa sur la pointe de ses pieds (elle est tellement minuscule à coté de Belphégor), et déposa un simple baiser, rapide mais passionné sur les lèvres de son... Petit ami ? et elle lui dit avec une voix moqueuse mais abasourdie :

    "J'y crois pas, Belphégor éprouve des sentiments pour une fille ! Ma vision du monde à changer."


    Elle dénoua ensuite un de ses bras de la taille du jeune homme et lui pinça la joue comme une grosse gamine. Elle est dans les bras de l'homme qu'elle aime *c'est trop naïf de ça .__.*, elle est heureuse.


[D'accord, ma réponse sers pas a beaucoup, est écrite à l'arrache et vraiment nulle, mais j'ai tellement voulu te répondre avant jeudi ♥]

_________________

« Je le haïssais plus que tout. Je l'aimais plus que tout.
Parce qu'il était tout pour moi.
Et je haïssais cette situation, aussi. »
Belly, L'été ou je t'ai retrouvé.
Revenir en haut Aller en bas
Belphégor Silver
₪ Club CAB ₪
avatar

Messages : 873
Date d'inscription : 06/11/2010
Age : 106
Localisation : Avec ma Basse <3

Feuille de personnage
Relations:
Humeur: Excité(e)
Que s'est il passé dernièrement dans votre vie ?:

MessageSujet: Re: Bon, tu te bouges ? [Belphégor. ♥   Mar 3 Avr - 8:31

Elle s'écarta et Belphégor en profita pour la dévorer du regard. Incapable de penser à autre chose qu'elle ou de réfléchir, il ne comprenait pas encore les conséquences de ses actes. Empyr se pencha de nouveau vers lui et reprit ses lèvres, cependant le baiser fut si furtif que Belphégor voulut la rattraper alors qu'elle reprenait pied au sol. Mais la phrase qu'elle prononça l'arrêta immédiatement.

- J'y crois pas, Belphégor éprouve des sentiments pour une fille ! Ma vision du monde à changer.

Une détonation dans son crâne.
Il venait d'embrasser une fille de Seika ! Comme ça, sans réfléchir, juste parce que, sur le moment, il en ressentait... l'envie. Ses lèvres se pincèrent alors qu'il réalisait enfin l’ampleur de ses actes. Elle se plaquait contre son torse. Belphégor sentait l'air lui manquer une nouvelle fois. De panique. Il repoussa brutalement la jeune fille.

- Non !

Il avait le regard perdu, le regard fou. Impossible ! Il ne tomberait jamais amoureux ! L'amour ça n'existait pas ! Il se passa le bras sur le front, essuyant une sueur inexistante alors que de l'autre il tenait toujours l'épaule d'Empyr. Ses doigts se décrispèrent lentement. Elle était là, face à lui, surprise ? Blessée ? Il n'aurait pu le dire, perdu dans sa propre confusion, soudain fiévreux. Son regard parcourut rapidement les cheveux d'argent d'Empyr, puis remonta le long de ses bras, ses épaules, son cou... ses lèvres entrouvertes.
Aussi brutalement qu'il avait écarté la jeune fille, il se rapprocha d'elle. Prit d'une onde de folie, il renoua ses lèvres aux siennes, d'un baiser possessif, incohérent, désespéré. Avec passion il colla son corps au sien, pressa son dos, ses hanches. Et le souffle lui manqua. Encore une fois. Il la lâcha, s'écarta d'elle en faisant un pas en arrière. Essoufflé, il la regarda, mais à peine eut-il croisé ses yeux qu'il détourna le regard. Il fit encore un pas en arrière puis se détourna totalement. Il se dirigea d'un pas rapide jusqu'à la porte de son appartement. S'arrêta.

- Va-t-en.

Et s'enfuit.

_________________
18 ans, Mec, Sadique & Egoiste.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Empyr C. Senden
₪ Lycéen Seika ₪
avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 01/02/2011
Age : 20
Localisation : « Seika, of course » ♥

Feuille de personnage
Relations:
Humeur: Amoureux(se)
Que s'est il passé dernièrement dans votre vie ?:

MessageSujet: Re: Bon, tu te bouges ? [Belphégor. ♥   Ven 27 Avr - 9:36

  • Elle le savait, depuis le début. Ce n'est surement pas parce que Belphégor à embrasser Empyr qu'ils allaient vivre le grand amour maintenant. C'est Belphégor. Alors non, Empyr n'est pas blessée que le jeune blond l'ai repoussée. C'était prévisible, tout s'était déroulé trop rapidement, trop facilement. Elle était juste un peu... Étonnée ? Ce ne sont pas les bon mots, mais le sentiment s'y rapproche.

    Sous le "choc", les lèvres de la française était restée entrouverte, entre une envie de n'en faire qu'a sa tête et de retenir Belphégor ou partir sans plus attendre. Elle se résigna a ne rien faire, préférant attendre ce que Belphégor à décider de faire. Au plus grand étonnement d'Empyr, Belphégor se recolla contre la jeune fille, l'embrassant avidement, peut être même plus que lors de leur premier baiser. Empyr le laissa faire, ses mains simplement cramponnée dans le bas du dos au garçon. Elle le serrait plus fort que jamais, une dernière fois...

    Et aussi rapidement que cela l'avait pris, Belphégor s'était séparé de la jeune fille, légèrement haletant. Empyr aurait tellement aimé pouvoir le regarder dans les yeux, essayer d'y décelé le moindre sentiment que Belphégor pourrait éprouver en ce moment. Mais c'est malheureusement impossible. Empyr posa son regard au loin, loin derrière Belphégor, elle voulait partir, s'enfermer dans sa chambre et hurler a ne plus en finir. Ça doit être ça d'être blessée... Les larmes commençant a s'accumuler au bord des yeux de la jeune fille, elle ne remarque pas que Belphégor s'est dirigé vers la sortie de l'appartement, elle entend juste un "Va-t-en", puis plus rien.

    Empyr met un bon moment à tout comprendre. Elle est allée à la bibliothèque chercher quelque livres, Belphégor lui à alors sauver la vie une première fois. Ils sont aller dans un petit salon de thé ou un serveur a renverser un thé brulant sur la française. Belphégor l'a alors emmenée dans son appartement, ils se sont embrassé. Belphégor est parti. Et Empyr reste seule dans cet appartement inconnu, a deux doigts de pleurer pour un crétin de mec pas foutu d'assumer ses sentiments. Non.

    Empyr ravale ses larmes. Oh, elle est amoureuse de Belphégor, on ne peut le nier. Mais elle ne va pas se laisser abattre pour ça, pas après qu'elle ai pu gouter à ses lèvres. Empyr est bien persuadée de ne pas abandonnée, on ne se débarrasse pas d'elle aussi vite. Alors qu'elle allait refermé la porte de l'appartement derrière elle, une idée vient soudain déranger les pensées de la jeune fille. Une citation d'un livre qu'elle à lu il y à très peu de temps et adoré. Frénétiquement, elle se met à la recherche d'un bout de papier et d'un stylo dans l'appartement, choses qu'elle trouve rapidement. De sa plus belle écriture elle y inscrit deux phrases, une affirmation et une question. Elle coince ensuite le bout de papier dans le cadre de la télévision et se met en marche pour enfin partir. C'est seulement sur le seuil de la porte d'entrée qu'elle se retourne une dernière fois : son papier est visible depuis ici, on peut y lire :

    « You love me. Real or not real ? »

    Fière d'elle, Empyr referme la porte d'entrée d'un coup sec, et s'élance dans les escaliers.

    [J'éspère que la citation t'encourageras à terminer Hunger Games, c'est tiré du tome 3 : ) Bref, rp fini.]

_________________

« Je le haïssais plus que tout. Je l'aimais plus que tout.
Parce qu'il était tout pour moi.
Et je haïssais cette situation, aussi. »
Belly, L'été ou je t'ai retrouvé.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bon, tu te bouges ? [Belphégor. ♥   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bon, tu te bouges ? [Belphégor. ♥
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Validée]Fiche Technique de Belphégor Abbendis
» Belphégor – Kaizoku Taichi [100%]
» Un Background qui bouge !
» Belphegore
» Bonjour à tous :3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♣ Bienvenue sur Kaichou Wa Maid Sama Rpg ! ♣ :: <^> Hors rpg <^> :: RPs-
Sauter vers: